Mardi 19 Mai – Guide de prière

Besoins ETM

Pour nos jeunes frères demandeurs d’emploi : Thomas, Sylvain, Yves, Nicolas.

Besoin d’emploi : Maria, Auspice

Pour nos frères et sœurs en perte d’activité (commerçants, artisans) : Marin, Antoinette, Mina 

Pour des jobs d’été pour les étudiants de l’église
Les fins de grossesse : Betty, Anissa
Protection de l’épidémie pour tous nos frères et sœurs qui reprennent le travail, nos enfants qui reprennent l’école.

Pour la guérison : JP et Manuel

Pour Mme Blondel: Suite à une chute dans les escaliers, 6 semaines sans poser le pied.
Pour le frère de Roméo (frère de l’église) : Vincent hospitalisé pour diabète à très haut niveau de gravité.
Pour que les pays du tiers-monde soient épargnés de l’épidémie mais aussi de la famine

Daniel Pottier, Pasteur à Lille

Débordé ou débordant ?

En règle générale, une personne débordée, c’est une personne en souffrance. Comment devenir cette personne débordante, dont la société a tant besoin ?

1/ Prendre soin de soi-même, comme Christ prend soin de l’église.

Éphésiens 5/29

« Car personne n’a jamais haï sa propre chair ; au contraire, chacun la nourrit et l’entoure de soins, comme le Christ le fait pour l’Église.« 

– Que Dieu nous apprenne à prendre soin de nous-mêmes, à savoir investir en nous-mêmes afin de pouvoir devenir de meilleurs parents, conjoints, employés, employeurs, pasteurs

2/ Faire le tri de ses activités

Mathieu 5/37

« Que votre parole soit oui, oui, non, non; ce qu’on y ajoute vient du malin.« 

Dites simplement « oui » si c’est oui, « non » si c’est non.

– Que Dieu nous apprenne à savoir déléguer, à nous appuyer sur notre entourage, même sur nos propres enfants

– Que Dieu nous apprenne à savoir dire non, à ne pas dire oui quand nous sentons au fond de nous-même qu’il ne faut pas dire oui, à connaître nos motivations (peur de déplaire, peur d’être moins aimés)

– Que Dieu nous apprenne à ne pas porter au-delà de ce que nous pouvons porter ou de ce que Dieu veut nous confier

– Rechercher la volonté de Dieu par rapport à nos activités, lui laisser faire le choix pour nous

3/ aller à la source

Marc 1/35

« Vers le matin, pendant qu’il faisait encore très sombre, il se leva, et sortit pour aller dans un lieu désert, où il pria.« 

Jésus est sorti si tôt parce qu’il avait beaucoup d’activités à accomplir, les journées bien chargées : plusieurs enseignements à plusieurs endroits, plusieurs guérisons. Il n’était pas pour autant débordé, parce qu’il a été à la source au préalable. Qui prie plus ne travaille pas moins, mais travaille mieux.

– Que notre coupe déborde de la grâce, de bénédiction, d’amour, de joie que Dieu est capable de verser en chacun de nous

Suzette Biville, femme de pasteur, Le Tréport

Philippiens 4/4

« Réjouissez-vous toujours dans le Seigneur ; je le répète, réjouissez-vous. »

– Que la routine ne nous empêche pas de choisir de nous réjouir

– Expression de louange et de joie

Proverbes 3/6

« Reconnais-le dans toutes tes voies, et il aplanira tes sentiers. »

– Reconnaissance de Dieu dans toute chose, acceptation que tout ce qui nous arrive vient de Dieu

– La capacité de vivre nos circonstances différemment, savoir se réjouir, se contenter de ce qu’on a.

Matthieu 6/33

« Cherchez premièrement le royaume et la justice de Dieu ; et toutes ces choses vous seront données par-dessus. »

– Que Dieu renforce les couples dans l’église, que chaque couple puisse profiter du temps ensemble, s’apprécier, retrouver le zèle de leur premier amour, et travailler les points faibles avec l’aide du Seigneur

– Pour que les couples vivent la joie de l’Éternel ensemble

Jérémie Poulet, Pasteur à Bordeaux

Réaliser la beauté de chaque saison

Nous sommes appelés à vivre chaque saison en comptant sur la grâce de Dieu et en réalisant la beauté de chaque saison.

1/ découvrir une nouvelle facette de qui est Dieu ; apprécier nouvellement qui est Dieu

– Recherche d’une intimité plus profonde avec Dieu, la découverte de Dieu le père qui vient dans le secret intervenir dans notre situation, dans nos pensées

2/ développer une culture de la louange

– Que notre reconnaissance nous pousse à apprécier chaque chose que Dieu fait en son temps

– Remerciements pour la beauté qu’il y a à célébrer dans la saison actuelle, même si tout n’est pas comme on aimerait

– Louange, célébration de Dieu dans cette saison

3/ accepter d’entrer dans la nouvelle saison

Finalement on n’a pas le choix des saisons, mais le fait d’accepter la nouvelle saison produira autre chose. Un principe naturel : quand un bébé naît, le cordon, qui le reliait à l’ancienne saison, est coupé, pour qu’il puisse entrer pleinement dans la nouvelle saison, car il a encore plein de choses à vivre, à découvrir.

– Que Dieu nous aide à accepter que l’ancienne saison se termine (passer du célibat au mariage, un déménagement, passer d’étudiant à salarié, etc)

– Que Dieu nous accompagne dans l’acceptation que quelque chose doit mourir, s’arrêter ou être coupée.

– Que Dieu nous aide à nous emparer de la nouvelle saison, et à découvrir sa beauté, comme l’a fait Jésus en quittant le ciel

– Louange, parce qu’on peut traverser tout changement de saison en comptant sur la grâce de Dieu

Pour les nouvelles des ADD de France, des articles sur la Pentecôte, des témoignages et le parcours « une heure avec Jésus » : https://www.avec-jesus.fr/